Médias sociaux pour petits indépendants : quelques conseils

De plus en plus de petits commerçants et de petites entreprises commencent à percevoir l’intérêt de s’être lancés sur les réseaux sociaux. Ils sont en effet confrontés quotidiennement, et de multiples façons, à des exemples d’entreprises qui sont parvenus à utiliser les médias sociaux pour attirer l’attention, susciter l’enthousiasme pour leur marque ou se constituer un groupe de fans fidèles. Mais en tant que petite entreprise, quelle est la meilleure manière pour démarrer?

Ne sous-traitez pas

La plupart des indépendants gèrent eux-mêmes leurs canaux de médias sociaux. Certes, nombre d’entre eux n’ont bien souvent pas le choix, car leur budget ne leur permet pas une sous-traitance intégrale, mais beaucoup recherchent un accompagnement pour guider leurs premiers pas, afin de se lancer directement de manière optimale.

En tant que petite entreprise, vous pouvez aussi considérer votre petite taille comme un atout. Un petit indépendant peut par exemple gérer lui-même sa page afin de garantir une approche très personnalisée, des délais de réaction rapides, un regard en coulisse, le partage d’histoires proches des gens, etc. Vos abonnés se sentent alors plus étroitement liés qu’envers les grandes entreprises qui font appel à des agences externes. Ainsi, en tant que petite entreprise, vous pouvez tirer profit de votre position d’outsider.

Utilisez stratégiquement votre budget réduit

Bien que les médias sociaux ne nécessitent pas un investissement coûteux, beaucoup de petites entreprises considèrent leur budget comme le principal défi à surmonter pour se lancer sur ces plateformes. Pourtant, sur un réseau social tel que Facebook, vous pouvez déjà engranger de très beaux résultats avec un investissement de 50 à 100 euros par mois. Aucun autre média ne permet une utilisation aussi ciblée, pour un budget aussi modeste.

Bien entendu, il s’agit de gérer correctement ce budget et de cibler avec précision votre groupe cible. Vous pouvez par exemple montrer une publicité pour un produit spécifique exclusivement aux personnes qui consultent régulièrement cette marque sur votre site Internet. En consultant votre page, cela prouve bel et bien qu’elles sont alors fortement tentées par l’achat d’un produit de cette marque.

Optez pour la qualité, pas pour la quantité

Un autre piège dans lequel tombent nombre d’indépendants est qu’ils évaluent les résultats uniquement sur la base des chiffres. Tout le monde veut avoir le plus grand nombre de followers, de likes, de vues, etc. Cependant, au-delà de ces chiffres, il est tout aussi important de viser la qualité. En effet, les personnes qui suivent votre entreprise doivent aussi lui témoigner un intérêt réel, correspondre à votre groupe cible et donc être des clients potentiels.

Les médias sociaux ne doivent pas constituer un but en soi. Ils ne sont qu’un outil permettant d’augmenter les ventes à long terme. Appâter vos abonnés avec des slogans comme « Likez notre page pour gagner un chèque-cadeau » n’a en effet aucun sens. Les fans que vous ferez ainsi gagner ne sont bien souvent pas ceux qui viendront ensuite gonfler réellement votre clientèle. Par la suite, ils ne réagiront plus à vos messages, car ils sont devenus fans uniquement pour recevoir un cadeau.

Autre problème : les médias sociaux comme Facebook utilisent un algorithme qui ne montre vos messages qu’aux personnes qui interagissent avec vos autres messages. Dès lors, en « achetant » des fans, vous vous pénalisez vous-même.

Inspirez vos abonnés

Si vous souhaitez que votre entreprise réalise davantage de ventes, il vous faut inspirer les gens via les médias sociaux. Ils doivent avoir le sentiment de vouloir quelque chose que vous montrez. C’est précisément pour cette raison que les sacs ou les vêtements sont souvent présentés sur les réseaux sociaux par un mannequin ou un influenceur social. Se contenter de présenter des vêtements sur un fond blanc n’aura jamais le même effet. Du reste, les images avant/après peuvent également exercer une influence positive sur bon nombre de personnes.

Optez pour le bon média social

Naturellement, chaque média social ne répond pas de la même manière aux besoins de chaque entreprise. Par exemple, LinkedIn est surtout intéressant pour les entreprises B2B, tandis qu’Instagram l’est davantage pour les photographes ou les commerçants qui peuvent y exposer leurs produits. Facebook, quant à lui, permet de toucher un très large public. En tant qu’entreprise, vous devez donc vous demander quel est votre groupe cible et vous concentrer sur ce dernier.

"En tant que petite entreprise, vous pouvez aussi considérer votre petite taille comme un atout. Il s’agit de gérer correctement votre budget et de cibler avec précision votre groupe cible." Kel Wouters, Social Media strategist